Théories montage "push-pull"

Dernière mise à jour le 31/05/14 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

Présentation

Cet amplificateur permet de fournir au signal la puissance nécessaire pour faire fonctionner une charge telle qu’un haut parleur.

 

Alimentation symétrique

 

Montage symetrique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On utilise une paire de transistors complémentaires, c’est-à-dire un transistor de type NPN et un de type PNP de même gain. Les deux transistors sont polarisés, par le dernier étage amont, pour obtenir un courant de repos nul. Chaque transistor est donc bloqué pendant une demi-période, T1 n’est conducteur que pendant les alternances positives de la tension d’entrée. Il est donc nécessaire d’utiliser deux transistors complémentaires avec deux alimentations continues symétriques par rapport à la masse. Le courant qui circule dans la charge est fourni alternativement par les deux transistors. Ce montage est connu sous le nom de « push-pull ».

 

Pour augmenter le gain en puissance, on peut utiliser une paire de transistor Darlington complémentaire.

 

Schéma 001a

 

Le but de ce montage est d’avoir une puissance en sortie de 8W avec un  courant is=1A, ce courant va donc traverser le HP qui lui a une résistance de 8 ohms P=R*I²=8*1²=8W.

 

Le transistor 2N2222 lui ne peut en aucun cas laisser passer un courant de 1A dans le collecteur puisque son Icmaxi=0,6A. J’ai donc opté pour un transistor Darlington le TIP122 type NPN puisque son courant au niveau du collecteur peut atteindre jusqu’à 5A max et un TIP 127 NPN.

 

Alimentation unique (montage à condensateur)

 

Condensateur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le mode d’alimentation symétrique n’est pas toujours possible et d’un point de vue économique il est plus avantageux de travailler avec une alimentation unique. Le condensateur en série avec la charge est très utilisé. En effet, si on place un condensateur de forte valeur en série avec la charge, celui-ci se comporte pendant les alternances positives comme un récepteur et se charge à la tension Ualim/2 . Pendant les alternances négatives du signal ce condensateur restitue l’énergie emmagasiné et se comporte comme un générateur de tension de FEM Ualim/2.

Limitation de distorsion

Limitation 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour limiter la distorsion qui apparaît pour les faibles valeurs de tension au niveau de la base, les deux diodes sont toujours polarisées en directe et passante (Vd=0,7V tension de seuil de la diode), ce qui compense le Vbe des transistors, responsable de la distordions.

Ce montage est bien amplificateur de la puissance du signal. En effet, si la tension d'entrée est presque égale à la tension de sortie (en zone de fonctionnement linéaire), le courant de sortie est quant à lui beaucoup plus  important (is environ égale à Béta*ie). De plus, il présente une faible résistance de sortie.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×